Est-ce que j'ai
une gueule d'arlety ?
  • genre : Comédie musicale
  • durée : 1h25
  • lieu : théâtre du roi rené à avignon
  • date : 5 au 28 juillet 2019

« Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, bienvenue aux Folies Arletty ! Ce soir, je passe ma vie en revue ! » Qui mieux qu’Arletty elle-même pour revisiter sa vie ? Ce soir la voici maîtresse de cérémonie. Accompagnée de trois comédiens, elle nous entraine chez elle à Courbevoie, puis au Music-Hall, au théâtre, au cinéma. On chante, on danse, tout flamboie. Emportée dans un tourbillon de succès, Arletty prend sa revanche sur son enfance misérable, avec pour seul crédo désormais : la Liberté. La seconde guerre mondiale éclate et c’est une drôle de guerre qui se joue pour elle. L’amour s’est invité dans sa vie sous l’apparence d’un bel officier nazi. Est-ce acceptable ? Quelles limites fixer à la liberté ? C’est l’illusion du théâtre face au déni de la réalité. Que la fête commence…

note d'intention de la metteuse en scène

Qui ne connaît pas la grande Arletty ? Mais comment convoquer cette femme indépendante, audacieuse, qui a soufflé sur son époque un vent de liberté, autant dans son métier que dans la vie qu’elle a menée ? Car cette femme a su, à sa façon, faire bouger les lignes et bousculer les usages en imposant un nouveau style, une nouvelle façon de représenter les personnages féminins. Nous dessinerons cette pièce comme une revue de cabaret. Les numéros chorégraphiés et chantés s’entremêleront, avec les passages clefs de sa vie, créant un chassé-croisé entre fiction et réalité. Une mise en scène rythmée, un jeu d’acteur et une direction très dessinés s’imposent, portés par quatre comédiens chanteurs, qui interpréteront une quarantaine de personnages dans un espace virevoltant, toujours en transformation. Mais peu à peu le jeu s’efface, le récit glisse vers un témoignage brut, chargé d’émotions enfouies et de souvenirs cachés. L’univers musical, omniprésent, accompagne cette bascule dramaturgique, à travers des sonorités plus modernes : jazz, rock et charleston. Tout l’univers visuel, sonore se construit dans ce sens : du clair à l’obscurité, de l’extraversion vers l’introspection. Quel est le prix de nos choix ? Quelles conséquences induisent nos actes ? Peut-on côtoyer le pire et jusqu’où pouvons-nous occulter la terreur ? Et nous, qu’aurions-nous fait ? A l’heure où la France encense et commémore ces héros de la Résistance, elle cache ces personnalités ambigües et son passé collaborationniste, pourtant présent, dans une France occupée.

Une mise en scène virevoltante. Drôle et touchant.

Le Parisien

Éric BU

Élodie MENANT

Céline ESPÉRIN

Élodie MENANT

Marc PISTOLESI

Cédric REVOLLON

Johanna BOYÉ

Assist. Lucia PASSANITI

Cyril MANETTA

Johan NUS

Catherine BLUWAL

Mehdi BOURAYOU

Atelier Théâtre Actuel

Compagnie Carinae

ZD Productions

Coq Héron Productions