Le cirque
des mirages
billetterie
  • genre : Spectacle musical
  • durée : 1h45
  • lieu : théâtre la scène parisienne à paris
  • date : 8 octobre au 16 octobre 2019

Entrez dans le Delusion Club, un cabaret-théâtre qui défie nos sens et bouscule nos habitudes. Tour à tour conteur inquiétant et chanteur envoûtant, Yanowski se déploie dans une gestuelle saisissante. Au piano, Fred Parker martèle une étrange rythmique avec une précision de métronome. Ecrivains hallucinés, poètes assassins, voyageurs sans bagage, de chansons en histoires, découvrez un cortège de personnages décalés dont le point commun est de participer à la marche boiteuse du monde. D’illusions en désillusions, ces explorateurs donnent à voir, à rire, à penser et font surgir un invisible qu’on ne soupçonnait même pas.

note d'intention du metteur en scène

Dans ce nouveau tour de chant, Le Cirque des Mirages renoue avec la tradition du cabaret expressionniste avant qu’il ne soit détourné au profit d’une représentation caricaturale et consensuelle dont seul subsiste un vulgaire nuage de strass et de paillettes. À la fin du 19ème siècle, le cabaret constituait le cénacle de l’avant-garde et de la résistance. Dans ce bouillant creuset se tramaient les pires accouplements artistiques (poésie, chanson, musique, danse…) et on venait ici noyer à coup de cynisme et de textes grinçants et corrosifs la bonne morale des églises et l’ignominie des états. L’expressionnisme naquit dans une Allemagne passée en peu de temps d’une société rurale, voire féodale, à une société industrielle où l’homme perdit peu à peu sa place. Dans ce contexte, l’expressionnisme devint le cri de l’individu privé de « Dieux et de repères », violemment écrasé et étouffé par la machine, dont la vie devenue impersonnelle vint à s’amenuiser au point que Rilke supplia qu’on lui donne « sa propre mort ». On comprendra dès lors, après un parallèle facile avec notre belle et joyeuse époque, que le cabaret expressionniste du Cirque des Mirages n’est pas un quelconque clin d’œil nostalgique aux spectacles d’autrefois, mais plutôt une réponse violente, absolument moderne, tissée à coup de beauté, de poésie et de fantastique, à la puissance écrasante d’une société. La seule réponse peut-être, en égard à l’assentiment d’une certaine chanson qui s’écoule et se vautre dans les eaux de la bonne conscience et de la morale établie.

Troublant et décadent, fantastique et fantasmagorique, drôle et inquiétant, tel est le duo étrange et sensationnel du Cirque des Mirages.

Pariscope

Fred Parker

Yanowski

Fred Parker

Yanowski

Emmanuel Touchard

Fred Brémond

Jérôme Jouvent

Laurent Vantaux

ID Production

le Grand Œuvre

Coq Héron Productions